Plus de numériques,moins de plastiques, moins de déchets.


Nous avons repris la sellerie Top-Stitch en 2019.

 

Nous sommes plutôt spécialisés dans le nautisme de par l’intérêt technique et surtout le cadre de travail.

 

En effet nous aimons travailler en extérieur et même si nous ne sommes pas au milieu de la grande bleue mais dans les ports, nous apprécions le tableau vivant que nous offre la nature.


C’est pour cette raison que nous aimerions transformer notre activité professionnelle particulièrement consommatrice de plastique et productrice de déchets.



 

 

En effet, pour la prise de gabarit nous utilisons du film plastique et beaucoup de scotch.

Une fois le gabarit tracé sur le tissu, nous n’en avons plus l’utilité, car aucune demande ne se ressemble.

 


 

 

La société « Prodim » a développé un outil de mesure qui permet de relever les cotes et les formes du bateau en évitant ainsi la prise de gabarit à l’aide de film plastique.


Une fois la prise de tracé effectuée, nous pourrons réaliser le modèle numérique en 3D à l’aide du logiciel Solidworks dans lequel nous avons déjà investi, pour permettre à nos clients de visualiser leurs souhaits avant réalisation.

À partir du modèle 3D, le logiciel va mettre les pièces de tissus à plat puis réaliser l’imbrication de façon optimum. Ensuite le fichier est transféré à la table de découpe minimisant ainsi les chutes de tissus.



Nous avons déjà le logiciel 3D, mais pour atteindre notre objectif de ne plus utiliser de plastique et réduire les chutes de tissus, nous devons investir dans le « paquet Proliner Canvas » et le traceur avec l’option découpe.